25 et 26 mai: Journée d’études Langues et Migrations

25 et 26 mai: Journée d’études Langues et Migrations

Vendredi et samedi se déroulent à l’Université de Lille les Journées d’études Langue et Migration

– Les ateliers du samedi matin se répartiront comme suit :
Salle F041 Salle F042 Salle F013
9h30-10h30

Thibaut GAMARD et Juliette DELAHAIE, Université de Lille : Livret pédagogique pour migrants mineurs non accompagnés

9h30-10h30

Houria MOUNIB, Association LA CLE : Kit pédagogique « Des parents dans l’école »

9h30-11h

Leidy JALK, Université de Lille : Créations d’idéogrammes, un exercice de recherche-action en art pour susciter la production de récits

 

10h30-11h30

Magali HUSIANYCIA, AsFoReL : Mise en pratique de la démarche de dictée à l’expert/au formateur avec des migrants

10h30-11h30

Ana CASTELO, Université de Lille : Apprendre une langue à travers des gestes artistiques : corps en mouvement et théâtre

11h-12h

Marie LESENNE-Anne-Laure DENIS, La Boîte à Mots : Une expérience avec des enfants et adolescents migrants qui écrivent des lettres à des adultes

Le plan de l’Université se trouve sur ce lien

 

Soutenez le film “La Cerimonie” par Ali Haghooi

Soutenez le film “La Cerimonie” par Ali Haghooi

28080533_2016800648582592_305781734_o-1521816752Qui suis-je ?

Je m’appelle Ali, j’ai 26 ans. Venu d’Iran, je suis maintenant réfugié politique en France. A Téhéran, j’étais étudiant en cinéma à l’Institut d’Art et de Culture Karnameh. Pour finaliser mon année scolaire et obtenir mon diplôme de réalisateur/scénariste, je devais réaliser un film. J’avais choisi pour thème la pendaison, ce qui m’a valu des problèmes et m’a poussé à m’exiler de mon pays. En Iran, il y a des tas de sujets intéressants, mais qui sont souvent interdits. La pendaison et la censure sont des phénomènes très connus dans ce pays. Mais un film sur ce thème est presque impossible à tourner, et j’ai voulu essayer, sans réussir. A cause de ce début de tournage et du sujet choisi, j’ai eu des problèmes qui m’ont imposé de choisir entre quitter le cinéma et ce je voulais, ce que j’aimais faire, ou me mettre dans le rang. Je suis persuadé que s’il y a une problématique, c’est mon devoir d’en parler, mes convictions, mon engagement.

Présentation du court-métrage

L’histoire du film, c’est un regard porté sur les enjeux politiques en Iran. Les questions de la pendaison, la censure et la sécheresse y sont abordées. L’Iran a de merveilleux monuments, paysages, spécialités culinaires à offrir aux touristes qui affluent de plus en plus depuis la levée des sanctions en 2015. Cependant, il ne faut pas oublier que des événements dramatiques s’y produisent quotidiennement.

À quoi servira la collecte ?

Votre participation à ce projet servira à financer le bon déroulé de la réalisation du film. Je percevrai l’intégralité de la collecte et en fera bon usage, sans trahir votre confiance.

La décoration est un élément important pour le spectateur se sente en Iran. Nous devons louer le matériel technique (caméra, lumière, micro), veiller à la logistique comme rembourser les frais de transport et nourrir l’équipe pour deux journées de tournage. Une partie du budget sera alloué à cet aspect pour un montant de 2500€.

L’équipe sera évidemment rémunérée (le directeur de caméra, l’ingénieur son, le monteur, un acteur) pour un montant de 1000€.

Pour soutenir le projet d’Ali, c’est par ici

 

 

Mitrajectoires au Festival Make Sense!

Mitrajectoires au Festival Make Sense!

Samedi 14 avril Mitrajectoires a participé au festival Make Sense à Paris et c’était vraiment une belle expérience pour nous!

Nous avons projeté le film “The Bridge”, réalisé par Babak Inaloo et Ali Haghgooi, ainsi que le film Ben réalisé par Michée Marika, Sori Cante en partenariat avec l’Association Meneau et le Collectif des Olieux. Nous avons également eu la lecture d’un texte par Mohamed Touré !

Nous remercions à toux ceux qui ont participé à notre récolté de dons afin de financer notre voyage jusqu’à la bas ! Un grand merci à vous, sans vous notre participation n’aurait pas été possible!

Et pour ceux qui veulent regarder les films ainsi qu’écouter le récit par Mohmed, restez connectez car nous comptons organiser un événement sur Lille bientôt!

 

IMG-0014 IMG-0015 IMG-0016

Formation gratuite a destination des bénévoles associatifs: 4 et 7 juin sur Lille

Formation gratuite a destination des bénévoles associatifs: 4 et 7 juin sur Lille

Vous êtes bénévole dans une association ?

Vous souhaitez acquérir des compétences dans vos domaines d’intervention ?

 L’URIOPSS, avec la participation du Conseil Départemental du Nord propose une formation gratuite à destination des bénévoles associatifs sur la thématique suivante :

 Initiation a l’informatique : 4 et 7 juin 2018 sur LILLE

Cliquez ici pour télécharger le programme de cette formation

Inscription:  Téléchargez le bulletin d’inscription, remplissez le et envoyez le à m.vincent@uriopss-hdf.fr

MITRAJECTOIRES REPRÉSENTÉE À LA FORMATION DU CONSEIL DE L’EUROPE DES FORMATEURS EN MATIÈRE D’ÉDUCATION AUX DROITS DE L’HOMME DE JUIN À DÉCEMBRE 2017

MITRAJECTOIRES REPRÉSENTÉE À LA FORMATION DU CONSEIL DE L’EUROPE DES FORMATEURS EN MATIÈRE D’ÉDUCATION AUX DROITS DE L’HOMME DE JUIN À DÉCEMBRE 2017

Amy Stapleton a été choisie pour représenter  Mitrajectoires et l’organisation Voices of Young Refugees in Europe (VYRE) dans le cadre de la formation 2017 des formateurs en éducation aux droits de l’homme. Déroulé de juin à décembre avec une formation en ligne et un séminaire résidentiel intensif, ce programme avait pour but de s’appuyer sur les compétences de formateurs expérimentés pour les aider à développer et mettre en œuvre avec succès des cours de formation aux droits de l’homme. Il visait également à plaider en faveur de l’intégration de l’éducation aux droits de l’homme dans le travail et la politique de la jeunesse.

La formation comptait 36 ​​participants de toute l’Europe et de l’Afrique. Les participants ont particulièrement travaillé avec l’édition 2012 du Manuel Compass mais ont également consulté le Manuel Compasito. Le cours de formation a débuté par l’examen des concepts de droits de l’homme et de la compréhension de l’éducation aux droits de l’homme, puis par la conception de programmes et d’activités, la gestion de projets et le travail en réseau. Le séminaire résidentiel visait à développer les compétences de chaque formateur en développant des formations, différents aspects des activités d’éducation aux droits humains, différents groupes cibles, des méthodologies créatives, etc. Enfin, chaque membre a travaillé sur un projet de suivi, soutenu par le Conseil de Europe Youth Department et l’équipe de formateurs TOTHRE. Ayant réfléchi et donné l’occasion de parler à divers experts dans le domaine de l’éducation aux droits de l’homme et du travail de jeunesse, les projets de suivi ont été finalisés.

Pour son projet de suivi, Amy a l’intention d’organiser un certain nombre d’ateliers d’éducation aux droits de l’homme avec des enfants âgés et leurs pairs en collaboration avec Mitrajectoires dans le nord de la France et en Irlande. Elle travaille actuellement à la finalisation d’un partenariat en Irlande et au développement des activités en France.

Captura de Tela 2018-04-08 às 19.05.09

Samedi 21 avril à 14h30: “MARCHE DE PLACE DE LA REPUBLIQUE AU CENTRE DE RETENTION DE LESQUIN POUR DIRE NON A LA LOI MACRON/COLLOMB”

“COMITE DES SANS-PAPIERS 59 – CSP59 – 42, Rue Bernos, 59000
http://leblogducsp59.over-blog.com [1]

SAMEDI 21 AVRIL A 14H30

 MARCHE DE PLACE DE LA REPUBLIQUE AU CENTRE DE RETENTION DE LESQUIN POUR
DIRE NON A LA LOI  MACRON/COLLOMB

 A Calais l’Etat français propose de faire leurs demandes d’asile en France à ceux et celles qui veulent aller le faire en Grande Bretagne ;

Or l’Etat français nous refuse le droit de faire une demande d’asile
ici au nom des accords de Dublin ;

C’est illogique, arbitraire et inhumain. Nous n’avons pas traversé le désert du Sahara et la Méditerranée où beaucoup sont morts pour vivre « clandestins » ;

Nous avons fui les guerres, les terroristes, les épidémies comme Ebola, les persécutions politiques, l’esclavage en Libye, les désastres écologiques, la misère, etc, dans l’espoir d’une vie meilleure par le travail,

Le projet de loi Macron/Collomb est un nouveau moyen législatif pour la chasse aux migrants/sans papiers, pour criminaliser la solidarité, pour amalgamer « sans papiers et terroristes », pour réduire le
pouvoir des juges des libertés et renforcer celui de la police, pour faciliter l’arbitraire des expulsions ;

Nous refusons d’être des concurrents sur le marché du travail des travailleurs français et immigrés légaux;

Nous demandons que les patrons négriers du travail clandestin,fauteurs de la destruction du code du travail et des conquêtes sociales et démocratiques nous payent des salaires corrects et les impôts qu’ils doivent à la société ;

Nous sommes des mineurs, des enfants qui vivent à la rue ou les squats au lieu d’être à l’école ;

Nous voulons vivre dans la légalité et gagner notre vie par le travail légal dans la dignité”

Message de la part du COMITE DES SANS-PAPIERS 59 – CSP59