Bibliothèque Vivante

Tarragona/ Barcelone mai 10-16 2017

Leidy Jalk  et  Amy Stapleton

b-1

Mitrajectoires est membre de l’organisation Voices of Young Refugees en Europe. A cet effet, deux membres de l’association ont été invités à représenter la France durant six jours dans la formation ‘Euro-Mediterranean Living Libraries : Intercultural Dialogue in Youth Work’ en Catalonia, Espagne.  La formation a été organisée par l’organisation Association of Educators in Human Rights (AHEAD) (site web: aheadedu.org). AHEAD organise des formations diverses et fait des consultations aux ONGs, associations et institutions d’éducation qui travaillent avec les jeunes. Leur mission est de promouvoir l’éducation des droits de l’homme comme une façon à fortifier l’engagement vers la culture de paix, démocratie et la solidarité.

L’objectif de la formation était de tisser des liens entre les communautés  pour investir dans la sphère publique et de créer des espaces où les personnes peuvent avoir une expérience de la diversité et déconstruire les préjugés, surtout sur les migrants, les réfugiés et les minorités. Vingt  jeunes de l’Euro-Méditerranean, représentant plusieurs pays dont l’Italie, la Jordanie, l’Espagne, la Slovakie, la Tunsie, la Turkie, le Liban et l’Egypte et cinq organisateurs/ formateurs étaient à cette rencontre d’une semaine, financée par Erasmus Plus.

L’objectif des premiers deux jours était principalement de préparer l’évènement de « Bibliothèque Vivante » à Barcelone. Nous avons découvert la méthodologie en construisant tous les éléments de la Bibliothèque (le choix des histoires, la catalogue, les rôles différents…). Puis, le troisième jour nous avons eu l’expérience d’être chacun un « Livre Humain/Vivant ». Notre objectif était de déconstruire des préjugés divers. Avec l’assistance d’un interprète, nous avons partagé nos expériences aux personnes qui nous ont choisies dans le catalogue. Leidy avait le titre : Motives pour traverser la mer, où elle  présentait le préjugé de l’art comme élément inutile et sans impact dans la société.  Amy avait le titre : Réfugies, Vous n’êtes pas mon problème, et présentait les préjugés sur le fait que les migrants ne sont pas notre soucis, on ne peut rien faire pour eux, ce n’est pas le problème de l’Europe, les contrôles sont les solutions alors que l’Europe est la terre des droits humains.

Pendant les deux derniers jours, nous avons fait les évaluations du projet, après nous avons partagé les bonnes pratiques de nos propres associations et finalement, nous avons contribué à la création d’un guide de bibliothèques vivantes.

Les membres de Mitrajectoires ont envisagé un projet de « Bibliothèque Vivante » à Lille, qui sera présenté aux membres à la prochaine réunion Mitrajectoires. Nous avons aussi appris les différentes façons de postuler pour les fonds européens et nous avons beaucoup promu l’association et nos projets pendant l’évènement. Plusieurs nouveaux liens ont été créés entre Mitrajectoires et les organisations des autres pays participants qui font partie de la région Euro-Méditerranéen, avec des idées sur des prochains projets potentiels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *